Comment streamer de l’audio HQ sans se ruiner ?

A l’heure du numérique, la qualité sonore est souvent écartée au profit du pratique. Tidal Masters pourrait réunir le meilleur des deux mondes.

Dans l’industrie High tech, la commodité et la qualité sonore ne vont pas forcément de pair, comme on peut le voir avec des services comme Spotify ou Apple Music qui ont réussi l’exploit à rebours de rendre à nouveau très populaire un son de qualité moyenne. Des services « premium » comme Tidal et Qobuz offrent des flux en qualité CD, mais le meilleur des deux mondes réside sans aucun doute dans le streaming en hi-res.

Voilà deux ans que nous avons eu vent, pour la première fois, de ce que Tidal étudiait la technologie MQA (Master Quality Authenticated) pour délivrer des flux hi-res: et un an que nous avons pu entendre pour de bon le résultat. Des changements dans l’administration de Tidal ont un peu retardé cette arrivée, mais lors du CES 2017, Tidal a bel et bien lancé « Tidal Masters » : des flux MQA hi-res, disponibles lorsque l’on sousvrit au package «hi-fi».

Qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez déjà probablement Tidal, un service de streaming musical qui diffère des géants Spotify et Apple Music en offrant des flux en qualité CD. Le MQA,  lancé par Meridian en 2014 (même si aujourd’hui, il s’agit d’une compagnie différente) est un codec qui permet d’obtenir une qualité studio dans un fichier très compact, plus facile à streamer et télécharger. Moins de bande passante sacrifiée, pas de compression destructive. Pour Tidal, le MQA délivre un morceau exactement tel qu’il a été enregistré en studio, pour un encombrement minimal.

Comment y avoir accès?

En plus d’avoir votre abonnement en règle, il faudra télécharger l’appli pour Mac ou PC. Tidal possède un lecteur Web et des versions Android et iOS mais Tidal Masters n’est pas disponible pour ces plateformes.

Vous pouvez également écouter Tidal Masters sur un Bluesound Node 2 via l’appli Bluesound. Dans une telle configuration, pas besoin de l’appli de bureau.

Avant de franchir le pas, il vous faudra vérifier deux ou trois choses. Dans les réglages, la qualité « HiFi/Master » devra être placée sur « streaming ».

Ecouter de la musique sur un ordinateur, via la sortie casque ou un DAC fait que l’application de bureau prend en charge le décodage MQA. Or, sa sortie est limitée à 24 bits/96 kHz. En d’autres termes, même si vous streamez un fichier de 192 kHz, il ne sera décompressé qu’en 96 kHz.

Le bénéfice de systêmes équipés nativement d’un décodeur MQA, comme le logiciel Audirvana Plus 3 ou !’Explorer DAC 2 de Meridian, c’est que le décodage est fait de manière matérielle; le fichier MQA peut alors être lu dans sa résolution originale. Pour passer la main, il faut sélectionner « Passthrough MQA »et « Exclusive Mode» dans les réglages de sortie de l’appli de bureau.

Masters proposera principalement du 24 bits/96 kHz, à comparer au 16 bits/44.1 kHz de la concurrence.

Il y a 30.000 morceaux disponibles dans ce format. Cependant, un peu plus de 400 albums seulement sont trouvables dans l’appli de bureau (onglet « nouveautés»). Il y a des choses récents disponibles, comme Lemonade de Beyonce ou A Sailor’s guide to earth de Sturgill Simpson, et des choses un peu moins mainstreams comme des disques du Modem Jazz Quartet. Mais dans l’ensemble, on est plutôt dans du backcatalogue avec Bowie, Muse, Pink Floyd, Coldplay … D’autres fichiers Masters sont enfouis dans la base de données de 40 millions de titres. Rien dans l’interface de la librairie ne permet de les identifier, et on ne peut pas les trouver via la barre de recherche. Vous ne savez s’il s’agit d’un fichier MQA que quand « Masters » apparaît dans la barre de lecture. La résolution d’un fichier demeure mystérieuse tant que vous n’avez pas un matériel compatible comme l’Explorer DAC 2 de Meridian, qui montre si un morceau possède un taux d’échantillonnage de 88, 96, 176 ou 192 kHz.

Qualité sonore

Nous avons essayé le système avec un Macbook Air, un DAC Chord Mojo (et un Meridian Explorer DAC 2), ainsi qu’un casque Grado SR325e. Le résultat, très nettement, est un gain par rapport aux flux «hi-fi» classiques.

Nous avons écouté le remaster 2015 de Sweet Jane par le Velvet Underground (un fichier de 176 ou 192 kHz, d’après le Meridian). En comparaison de la qualité CD, le Master réserve un meilleur sort aux lignes de guitare. Il y a une meilleure organisation, plus d’espace et d’expressivité, et au final, on n’a jamais l’impression que c’est la première répèt’ d’un groupe d’ados.

Le « l’m in a rock and roll band» déclamé par Lou Reed claque comme il faut. et le charisme vocal du Lou est intact. Les accords de guitare acoustique ont de la consistance, et les cymbales sont perceptibles beaucoup plus clairement.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *